Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Travaux en cours - collage techniques mixtes

Travaux en cours - collage techniques mixtes

Poutine, Brexit, Trump,

Rien ne va plus, faites vos jeux !

Les jeux sont faits

Les yeux défaits

On dirait…

Moldavie, Bulgarie, bientôt l’Italie

En tout état de cause ça tangue en Europe parmi les « dirigeants » usurpateurs. Enfin, parmi les marionnettes à fils, au doigt et à l’œil, voir à l’index en cas de zigzag sur le tracé qui leur est dessiné à l’avance. (L'agenda qu'ils appellent ça !) Quelle que soit la propagande portée par telle ou tel pendant les élections. C’est Pasqua qui a donné le coup d’envoi de l’effondrement moral absolu, sans vergogne : les promesses n’engagent que celui qui y croit. Autrement dit : le pauvre con qui les gobe. Vous n'en avez pas mare vous aussi ?!!!

Qui nourrit qui ?

Suivez le manche en bois de la louche à soupe qu’elle est bonne…

Les masques tombent !

Et ce n’est pas joli-joli à voir

Tristement dégoutant

Pathétique

Des bêtises sont à craindre, des actes suicidaires.

Une attitude courante dans les sectes.

Lorsque l’on perd ses nerfs à des postes comme ceux-là, ce n’est pas tout à fait comme le pétage de plombs d’un(e) secrétaire qui détruirait la photocopieuse. Et voilà que les valets serviles depuis des décennies veulent poser leurs conditions. C’est comme ceci, c’est comme cela, il faudrait voir à voir… Va te faire voir, tu ne seras plus là dans six mois, alors on a du temps pour mener les discussions entre hommes. (En substance, n’est-ce pas là réponse de Trump et de Poutine à Hollande, par exemple ?)

Remercions ici les russes au passage, pour la compréhension, la compassion qu’ils accordent aux français en ces heures de médiocrité absolue. C’est terrible…

Mais il faut parfois toucher le fond pour rebondir. Gare à nous, ça va secouer, le fond ultime n’est pas encore atteint. Tout ce cirque n’est que de la fumée qui cache le tsunami économique qui s’en vient, orchestré en sous-main par des criminels de masse en costards cravates.  

Détail collage en cours - techniques mixtes

Détail collage en cours - techniques mixtes

Nous marchons sur des œufs avec des bottes à clous

Même un bambin comprendrait qu’il y a un loup !!!

- Des bottes à clous ?!!... Sur des yeux de loup ?!!!!!!!...

- Tu vois des yeux de loup mon loup ??!!! Je prends tout de suite rendez-vous chez l’ophtalmo…

Et il n’y a pas qu’un loup dans l’Histoire qui rapplique !!!

(Économie, environnement, énergie, biodiversité, eau, air, climat, misère humaine, éducation,  santé…)

L’Humanité est sur le point d’être mise devant ses responsabilités, mécaniquement, de par son comportement. Aujourd’hui, demain ?… Mise en demeure de devenir adulte au pied-levé - ou de se flinguer - comme bon nombre d’adolescents. Car c’est à une crise d’adolescence à laquelle nous assistons depuis un bon moment déjà. Sinon, comment expliquer que ce soit la plus jeune des nations, (pourtant en guerre perpétuelle depuis sa création), qui conduit les affaires de la planète au nom des droits de l’Homme contre le monde entier. Une nation née d’un génocide abject et de la spoliation de terres qui n’étaient pas siennes. Pourquoi de tels bouffons dirigeraient la planète au nom de la paix entre les peuples ? Quand c’est aux Aborigènes et aux Bushmen qu’il faudrait s’adresser pour toutes les grandes questions existentielles qui se posent à l’Homme. Je parle ici de sagesse, le contraire de la malfaisance à l’œuvre en ce moment, virulente. La conduite des affaires d’une planète est une affaire sérieuse, trop sérieuse pour la confier à des aventuriers de grands chemins - qui se la jouent – mais qui ne pissent pas bien loin au fond. Tout au plus épargnent-ils leurs lacets, bousillant tout, partout où ils se pointent, persuadés d’être des envoyés de Dieu.  

 

Quand nos « zélites » délitées pètent les plombs, dépitées…  Ça fouette !!!

Il y a un bien commun - à Tous- à tous les peuples : cette Planète.

Un vaisseau spatial en quelque sorte, suspendu dans le ciel, tournant sur lui-même comme une toupie à des milliers de kilomètres/heure.  Chaque jour qui passe.

C’est dingue si l’on y regarde bien !

N’aurions-nous pas, au point où nous en sommes, bien plus de choses à apprendre des astronautes embarqué(e)s à bord de la station internationale (ISS), plutôt que d’employés comptables de camps de travail au service d’une secte internationaliste qui n’est jamais assez rassasiée ? Prête au suicide collectif pour arriver à ses « faims » - qui par définition sont insatiables. Du moment que les cons-gourous en réchappent, plein les poches, dans leurs bunkers… (Car c’est à cela que nous avons affaire, à ce genre de mentalité.) Des fous, livrés à eux-mêmes contre tous dans une guerre à mort qui ne dit pas son nom.  

Mais les voilà à découvert tout à coup !!!

Finies les cachoteries, les basses œuvres en catimini…

Fini, terminé !

Ce à quoi nous assistons pourrait bien être le commencement de la fin de cette gente déjantée qui depuis bien longtemps déjà, trop longtemps, prend ses aises au prix de destructions sans pareil, tout autour de la planète, dont les guerres ne sont que la pointe émergée de l’iceberg.  À quoi bon pondre des enfants si c’est au prix de les livrer au chaos et à l’empoisonnement, lent, en se disant qu’après tout on ne se sera pas là pour voir les conséquences de nos acquiescements, de notre inconséquence. (Il m’arrive d’écrire de ces phrases…) Dans l’absolu c’est pourtant le cas. Sans même forcément s’en rendre compte pour le très grand nombre. Il fut un temps où les enfants étaient la promesse d’avenir, les prochains dans le passage de relais, pour pousser toujours plus avant l’aventure Humaine, dans sa multiplicité, celle qui la rend capable de s’adapter aux conditions de Vie Terrestre, des plus extrêmes aux plus douces...

Aujourd’hui, c’est aux générations – là – ici présentes en ce moment-même sur cette Planète, qu’il revient de décider d’un retour au néant ou d’un avenir chantant pour des millions d’années encore. Sauf accident !!! Dans un monde en perte de sens comme le nôtre, si cela ne fait pas Sens, alors on est marron. Mon naturel optimiste me dit que Non. Un instinct qui me vient sans doute de mon arrière-arrière-arrière… grand-mère guenon. L’Homme descendit du singe au moment où le singe descendait de l’arbre dit-on. L’Humain descendra-t-il de l’homme au moment où l’Homme descendra de son nuage toxique, pour lui et ce qui reste des espèces ?

Et si le siècle en train de s’ouvrir était le siècle d’un grand retour sur terre ? 

Et c’est à nous de choisir, c’est dingue !!!

ÇA URGE !!!!!!!

C’est imminent, c’est maintenant.

Nous avons les moyens de nos rêves, de nos aspirations, pour peu que nous le voulions vraiment et à condition de s’extraire des vieilles querelles de chapelles… de minarets… de synagogues… J’en passe et des catacombes. Un grand rendez-vous nous attend, qui dépasse les luttes que l’on voit un peu partout, qui n’ont de raison d’exister que d’éparpiller les forces, de les épuiser, de les détourner du principal problème commun à chacun et à tous les peuples, du fin fond de l’Amazonie jusqu’au cœur des villes les plus « modernes ». Un seul problème, le 0,1% et le 0,99% constitué de valets, d’hommes de paille et d’assassins. Une paille face au 99% dont l’existence même est mise en danger de mort par une poignée de punaises.

Le destin de l’Humanité est entre ses mains, rien de moins.

Poursuivre sur le chemin où elle se trouve et disparaître corps et biens ?

Ou bien se donner les moyens d’assister à l’extinction du soleil ?

Nous avons les cartes en mains !

Bernard-Alex, artiste plasti'cœur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :