Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

et dieuCollage associé à diverses techniques
sur bois 100X100 (2006)


Au septième jour,
il n’en pouvait déjà plus. Alors il créa la femme,
avec des formes, des pleins, des creux, des reins.
La tenant de côté dans un jardin, il éveilla la curiosité du Diable,
qui ne tarda pas à s’émoustiller, jusqu’à ne plus penser qu’à la chose.

C’est alors que Dieu donna corps à l’homme dans ses ateliers secrets,
avant de le disposer à son meilleur avantage près de la belle endormie.

Puis se tournant vers le diable...

C’est en prenant possession de ce corps que je vais me la faire.
(Lui dit-il en désignant l'homme.)

À peine Dieu finissait-il sa phrase que le diable s’y introduisait,
culbutant la mignonne sans attendre, jusqu’au bout de ses forces.
Sa petite affaire terminée, il voulut s’en retourner.
Mais il était prisonnier du corps.

Depuis lors,
Dieu se consacre en paix à sa Création.


Autres sites de l'auteur
vidéos

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :