Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

0
0
Septembe
0
0

0
 0
 0
Ce ne sont pas les tunes qui dirigent le monde,
Mais les escrocs qui se dissimulent derrière les planches.
La tune n’est qu’un leurre.
Un lapin de lévrier jeté à des chiens affamés ;
Un reflet dans l’écume des épées
Ivres de tuer, tuer, tuer encore et encore…
 
Il faudra bien un jour les inculper de crimes contre l’humanité.
A commencer par les banquiers
Qu’il faudrait pendre par les pieds
 
Rouleurs de mécaniques
L’économique n’est qu’un moteur.
0
 0
A-t-on déjà vu un mécanicien
prendre la barre d’un porte-avion nucléaire ?
 00
0
Alors du balai.
Qu’ils retournent dans la soute.
 00
0
Manants !
Usurpateurs,
Pilleurs de tombes.
00
0
...
0
 00
21/09
 0
Le rêve américain
0
 0
 
 00
 00
L’occupant lance une offensive
 0
Massive
 0
Aux abords de la frontière Syrienne.
 
Gaz
Napalm
Torture
Crimes de guerre
Armes de destruction massive…
 
 
Femmes
Enfants
Vieillards
 0
Calcinés !
 0
 0
Au nom des valeurs morales de la chrétienté,
 0
 0
0
Et vive la liberté !!!
 0
0
0
Dieu est mort et après moi l’déluge.
 
 
 
000
 
03/10
 
Poudrière humaine,
Bombe écologique,
Air vicié,
 
Ce n’est ni de religion, ni de pseudo pensées, politiques, économiques… dont nous avons le plus besoin aujourd’hui. Ce dont nous avons le plus besoin, c’est de recouvrer le sens du sacré, à l’écart des prédicateurs,
0
qu’ils soient religieux,
0
laïques,
ou athés.
 
A courir dans tous les sens, le non sens s’est emparé de l’existence des gens. Au point de vivre une forme de possession collective. C’est ainsi que l’on assiste à cette Danse de Saint-guy Planétaire.
 
Absurde.
0
0
Vide de sens.
 
 
Homme-sandwich arrête le pain rassis.
 
Homme-sandwich
cousu de marques
ne te laisses plus griffer le mental jusqu’à l’os.
 
Renonce aux chimères de ce monde
imaginé par des psychopathes.
 
 
Ni consommateurs !
Ni sanibroyeurs !
 
 
0
Nous avons besoin de reprendre pied dans la Vie,
de reprendre vie sur nos pieds.
 
Renoncer à ce monde contre nature,
c’est à coup sûr recouvrer Sa Nature,
profonde,
c’est faire la paix avec La Nature.
 
Or ce monde ne fait que crier sa haine de la nature.
0

0

0
On ne vit qu’une fois dans ce drap d’eau là,
 0
0
ce drap de peau porté le temps d’une évaporation furtive.
 
C’est court en vérité.
 
La question n’est pas tellement d’en profiter,
avec cette flemme de saccageur au fond de l’œil,
non,
il s’agit d’apprécier, à sa juste mesure, ce qui déjà nous est donné,
le temps d’une étincelle dans les yeux de l’Univers.
 
 
Laisser tomber.
0
Renoncer.
0
 
C’est à coup sûr recouvrer sa liberté.
C’est s’évader d’un monde concentrationnaire
où les foules sont condamnées à consommer en rond,
 
sans fin ni faim
 
Consumées.
 
Renoncer.
 
C’est à coup sûr regagner les eaux de la sérénité pour y voir plus clair
En prenant vraiment son pied.
 0
0
0

 0
07/10
 
La jeunesse française est comme une étrangère dans ce pays, dont les dirigeants ont ceci de commun qu’ils obéissent à une seule logique, celle d’un p’tit vieux aigri, vachard et vicieux. Qu’il n’est de regarder les villes et d’observer qu’aucune d’entre elles ne prévoit le moindre parcours afin qu’un enfant puisse s’y déplacer, sans danger.
 
 
 
 
Sainte Katrina !
Sainte Rita !
Hors mi le ciel, que pouvait-il leur tomber sur la tête ?
 
Peine perdue,
aucun signe ne peut plus les éveiller.
 
 
11/10
 
 

 
 
Honte sur le Maroc.
Honte sur l’occident.
Honte sur les hommes.
 
Les Etats-Unis délocalisent la torture à tour de bras, et bien d’autres basses œuvres encore, en donnant des leçons de bonne conduite à l’humanité. C’est au point d’en devenir la risée du monde. Ils délocalisent, dans des pays qu’ils corrompent de toutes les manières. Mais toujours en dessous de la ceinture.
 
Ne voulant être en reste avec le ridicule, l’Europe à leur suite délocalise ses déportations, pour un crématoire écologique, le désert.
 
 
1/3 monde.
1/4 monde.
 
Cette façon de présenter les choses à peut-être fait illusion un certain temps. Ce ¼ monde, ainsi désigné avec mépris, ce monde tenu pour insignifiant, vient signifié par ces va-nu-pieds
 
- nuées -
- se jetant sur les barbelés -
 
que ce bas monde prend conscience de l’imposture dont il a été le jouet. Les proportions sont strictement inverses. Il a le nombre ce monde, et ce nombre devient tel, qu’un tsunami humain est rendu possible.
 
Tous ces gueux déguenillés représentent bien en réalité
 
le 3/4 monde
 
quand nous ne sommes qu’une poignée,
retranchés derrière les barbelés de notre bonne conscience qui s’en lave les mains.
 0
0
Au comble du cynisme, la sous-traitance macabre de ces déportations immondes, est confiée à nos Cheik Sarrazin, pour le prix de quelques chèques en blanc, qui ne manqueront pas de leur rester en travers de la gorge, au moment de se présenter devant leur Dieu, pour lui rendre des comptes.
 
Walou les vierges.
 
Dans les bus de la honte,
 
Des Musulmans.
 
Affamés.
 
Assoiffés.
 
Humiliés.
 
Abandonnés
comme du poisson,
sous un soleil de plomb,
afin qu’il soit séché.
 
Il est vrai que la fumée noire d’un crématoire à l’ancienne
pourrait par le vent venir se perdre sur les tracés de nos trekkings.
 
 
 
19/10
 
Une clownerie planétaire
s’ouvre sur fond de grippe aviaire.
Une clownerie judiciaire qui ne fera rire que jaune pour finir.
Jaune comme le crachat d’un poulet
atteint de maladie.
 00
0

 0
0
0
Tag(s) : #Journal d'un millénaire à outrance.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :