Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

« Les cons çà ose tout, c’est même à çà qu’on les reconnait »

Notre président acteur et adolescent flingueur, ose lancer sa campagne présidentielle sponsorisée par ses amis du lobby pharmaceutique le Dolder Club, qui ont eu le génie de le présenter plus compétent que les scientifiques qui tentent d’enrayer la crise du Covid.

Cet aspect renifle le crétin qui ne peut imaginer que Mozart Emmanuel impose une dictature sanitaire pour se propulser comme le sauveur, le christ de la politique française.

Pour 2027 il sera présenté comme un informaticien de génie qui succèdera à Bill Gates pour recevoir le prix Nobel de la paix.

« On ne peut pas être et avoir été ! Ce n’est pas tout à fait vrai… J’ai connu des mecs cons qui le sont toujours » ~ Pierre Doris

*
Comment l’entourage de Emmanuel Macron met en scène un président qui serait devenu épidémiologiste

par Alexandre Lemarié.

Selon ses proches, le chef de l’État a acquis une maîtrise des travaux épidémiologiques, au point de ne plus forcément suivre les conseils des scientifiques. Mais au risque, aussi, d’être la cible de critiques, alors que la situation sanitaire se dégrade fortement.

Cela avait pourtant bien commencé entre eux. Lors de la première vague de l’épidémie, il y a un an, Emmanuel Macron disait avoir toute confiance dans le jugement des scientifiques, qu’il suivait alors les yeux fermés. « Un principe nous guide pour définir nos actions (…) et il doit continuer de le faire : c’est la confiance dans la science. C’est d’écouter celles et ceux qui savent », déclarait le chef de l’État, le 12 mars 2020, lors de sa première allocution télévisée consacrée au Covid-19.

Son choix de fermer les écoles, notamment, puis de décider le confinement de la population, avait été fait sur la base de leurs recommandations. « Derrière toute décision que nous prenons, il y a des blouses blanches », répétait le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Mais, au fil des semaines, le locataire de l’Élysée s’est émancipé de la tutelle des experts. La bascule s’est produite le 13 avril 2020, lorsqu’il a annoncé une réouverture des écoles à partir du 11 mai, contre l’avis du Conseil scientifique, qui plaidait pour un retour en septembre. Depuis que M. Macron a tenu tête aux spécialistes de la santé, son entourage l’assure, dans une boutade teintée d’admiration : « Le président est devenu épidémiologiste ».

En privé, ses proches se montrent impressionnés par la maîtrise du chef de l’État, qui a suivi de multiples travaux de recherche sur le sujet du coronavirus. Sa capacité à « challenger » le ministre de la Santé, Olivier Véran, ou les scientifiques, autour de la table du Conseil de Défense, est également mise en avant.

« Il consulte toutes les études, dès qu’elles sont publiées. Au point que, parfois, le président peut en évoquer une que les experts en face de lui n’ont même pas lue », raconte un participant. D’après son entourage, M. Macron suit notamment de près le compte Twitter de Guillaume Rozier, fondateur du site CovidTracker, qui fait référence concernant le suivi de l’épidémie.

source : http://www.geopolintel.fr