Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À la lumière des évènements obscurantistes des « Oxydentaux » malades mentaux

Par Bernard-Alex Le Moullec

 

L’épidémie utilisée pour engranger des milliards de milliards à milliards par la secte au pouvoir, associée à la mafia des laboratoires corrompus et du CAC 40 en dit long sur la vermine installée au sommet. Rinçant à grands frais jusqu’à leurs affidés. Des traîtres à leurs pays misant sur des massacres de masse pour faire avancer leurs projets scélérats. Des monstres qui n’ont pas le droit de vivre plus longtemps (pour paraphraser Fabius le sionisto’empoisonneur, (vendeur de sang contaminé), à propos d’un chef d’état élu, et même réélu selon les critère ONU. Validé !). À la lumière des faits et de leurs gestes, ces meurtriers compulsifs devraient être pendus haut et court. Sans discussion aucune ! La charogne ne mérite aucun geste d’humanité de la part des peuples face à des bêtes immondes coupables de haute trahison et de génocides à la pelle.

Les buter à vue ?! En valent-ils la peine ?

En finir avec ces ordures millénaires. Toujours les mêmes. En finir avec ces crevures, ces cadavres en voie de décomposition avancée voulant dominer le monde pour le régir jusqu’à la pointe des pieds. Voilà des siècles et des siècles qu’ils nous pourrissent la vie, l’heure est à la contre offensive. Le temps est venu d’éradiquer ce fléau pour l’Humanité, depuis des lustres. Ensuite, il sera trop tard. Et il ne sera plus temps de chialer alors. Ces monstres sont sans limite aucune. Il n’est que de voir leur comportement abject quand des enfants passent entre leurs mains crochues.

En finir une bonne fois pour toutes, s’en débarrasser. Jusqu’au dernier ! Nous n’avons pas le choix. Vivre ou mourir entre leurs doigts tordus ? Rien ne s’obtient sans combat face à des individus de cette nature, anti nature, lâches de surcroit.  Buter ces enfoirés n’est que de la légitime défense car ce sont eux qui ont ouvert le feu en premier, voulant nous exterminer jusqu’au dernier.  Nous avons le droit légitime de nous défendre confrontés à des dégénérés qui relèveraient en temps normal de la médecine. Ne nous y trompons pas, ces individus malfaisants n’ont qu’une seule idée dans la tête : nous exterminer jusqu’au dernier pour s’accaparer toutes les richesses de cette Planète. Ce n’est là qu’un constat à la lecture de leurs textes et déclarations.

Nous voilà à un carrefour

L’ultime

Et ce n’est pas de la science-fiction

Contrairement à la science-fiction qu’ils sont en train de nous vendre au prix fort

 

Si une ordure venait à vouloir tuer vos enfants en votre présence, que feriez-vous ?

Vous partiriez en courant ?

On en est là pourtant !

Je connais déjà la réponse des lâches

Mais vous ?

En êtes-vous ?

Non ?!

Alors debout !

Les temps ne sont plus aux balivernes et autres questions domestiques

Mais à l’action

Debout les gens dont je suis, debout !

En finir une fois pour toute avec les ordures au pouvoir

C’est notre seule chance de sauver encore les meubles

En finir avec ces raclures, au plus vite

Au moins pour nos descendants

C’est bien le moins non ?

Ou bien vendez les vôtres sur le Bon coin pour des séances de pédophilie

Les organes des uns et des autres vendus à la découpe font aussi l’affaire

Que choisissez-vous ?

La vie ou la mort des vôtres ?

Et de vous aussi par là-même...

Nous traversons une période critique, crisique. Une période où beaucoup d’éléments entrent en jeu. À nous de savoir ce que nous voulons. Crever comme des lâches ou bien combattre les monstres qui se dressent contre nous ? C’est à dire vous et moi.

Je n’ai rien à vendre, il vous suffit de le vérifier : je ne monétise rien. Ce qui me coûte plus que cela me rapporte, à part ma mise à l’encan. Mais c’est le lot des Cassandres assumées. J’assume ! Il reste que le temps est venu de nous défendre des malades ayant pour projet de nous exterminer.  Tous autant que nous soyons...

Debout les gens, mes sœurs et mes frères, l’heure est grave, mais nous sommes le nombre, le très grand nombre, alors qu’ils ne sont rien en définitive. En finir une bonne fois pour toutes ! Ces malades ne sont rien, que des usurpateurs qui ne savent qu’usurper, voler, violer, spolier, rapiner, extorquer le fruit du travail des autres que nous sommes, les bêtes de somme qui font leurs fortunes.

STOP !!!

En finir avec ces cancrelats rampants  qui partout déposent leur bave sur tout ce qu’ils touchent. Ce sont eux les contaminants. Et non le coronavirus qui n’est qu’un papillon à côté de ces ordures dynastiques, dont nous connaissons les noms et les adresses aujourd’hui.

En finir avec ces monstres qui puent la mort.

Debout les gens ! Mes sœurs et mes frères de combat... C’est maintenant ou jamais.

 

Et si nous devons les tuer en états de légitime défense

Faisons le sans tergiverser

Nos enfants sont en danger de mort !

Rejoignez toutes et tous le « parti » du vivant

La frilosité est une tare des tarés

Ni tares ni tarés, soyons fières d’êtres près à mourir pour nos enfants et petits enfants. Debout les gens, nos ennemis mortels ne sont qu’une poignée de dégénérés. Nous avons aujourd’hui leurs noms et leurs adresses. De quoi éviter la confrontation avec nos voisins que sont les policiers. Quand bien même pour certains recrutés parce qu’ils ne sont que des déséquilibrés. À l’image de leurs maîtres, tous aussi pourris les uns que les autres. En finir avec ces escrocs qui vendraient pères et mères pour des pièces jaunes. À vomir...

Le temps est venu de reprendre le dessus, et nous allons gagner

Puisqu’ils veulent nous massacrer massacrons les avant qu’il ne soit trop tard

Légitime défense !

En finir avec ces saloperies immondes

Ces monstres, de la pire espèce

Tuer des tueurs, est ce un crime ?

Ils  veulent nous tuer, tuons les sans pitié...  

 

En finir avec ces ordures de la pire espèce

Debout les gens c'est nous ou eux