Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après Hold up, France Soir... rien ne va plus, faites vos jeux ! Les jeux morbides du pouvoir sont faits? Défaits ? Refaits ? ?
Après Hold up, France Soir... rien ne va plus, faites vos jeux ! Les jeux morbides du pouvoir sont faits? Défaits ? Refaits ? ?
Après Hold up, France Soir... rien ne va plus, faites vos jeux ! Les jeux morbides du pouvoir sont faits? Défaits ? Refaits ? ?
Après Hold up, France Soir... rien ne va plus, faites vos jeux ! Les jeux morbides du pouvoir sont faits? Défaits ? Refaits ? ?
Après Hold up, France Soir... rien ne va plus, faites vos jeux ! Les jeux morbides du pouvoir sont faits? Défaits ? Refaits ? ?
Après Hold up, France Soir... rien ne va plus, faites vos jeux ! Les jeux morbides du pouvoir sont faits? Défaits ? Refaits ? ?

 

Il est manifeste que les petites frappes en place

Sont en train de perdre les pédales

Charcot ferait son miel de ces cas extrêmes mis en place par plus dérangés encore

 

20/11/2020 carnet vert

La machine s’emballe, l’hystérie est à son comble dans les hautes sphères du pouvoir, jusque dans les caves humides « merdiatiques ». Auraient-ils quelque chose à se reprocher ? Comme l’extermination de nos anciens pour le compte de Black Rock, en attendant les vaccins ? (Mort aux Vieux !) Sans compter le passage à la chambre à gaz portative des enfants et des inutiles tels que décrits par Laurent Alexandre l’eugéniste ?

Tu parles d’un pouvoir !!!

Celui d’un violeur impuissant s’aidant d’un instrument pour l’introduire violement dans le corps de sa victime avant de la tuer ? Avec une préférence pour les enfants. Tuer, tuer, tuer... massacrer, massacrer, massacrer... par procuration sans avoir l'air d'y toucher. Une marque de fabrique ? Celle des mondialistes en coulisse ? Trop lâches pour monter en première ligne ? Envoyant sur le front leurs hachichines de service qui font du bon boulot, jusque dans nos cuisines ?  

Pouvoir de vie ou de mort...

À quand les camps ?

Pouvoir de petites frappes sans aucune envergure, sans aucun pouvoir en vérité, placées là pour donner le La. Des clowns sanguinaires, mortifères, malthusiens, membres d’une secte de la pire espèce. Des adeptes dérangés, enragés, sélectionnés pour cette raison même, parce que rien d’autre que des clowns génocidaires - sortis de l’asile pour la mise en musique d’une extermination de masse ?  Encore que le terme clowns est une offense aux véritables clowns qui eux ont un réel pouvoir, celui de faire rire les enfants aux éclats. Alors que ceux-là ne savent que faire couler des larmes de sang par celles et ceux qui ne sont pas eux. Eux ! Des usurpateurs serials killeurs.  

Des guignols !

Bas du plafond

Tous plus ou moins mouillés dans de sales histoires

(Non, je n’exagère pas !)

Esprits fragiles ?

Sélectionnés pour ça, pour ce qu’ils sont au fond ?

Aux ordres d’une clique de têtes à claques dynastiques qui ne connaissent que la destruction pour se maintenir au sommet de la pyramide, depuis la coulisse. Des sournois et des lâches qui n’attaquent que par derrière, depuis des siècles. Spoliation, meurtres de masse, saccages, telle est leur marque de fabrique à ces minables, incapables de créer quoi que ce soit, à part le chaos et la dévastation. Des monstres ! Rien d’autre.

Une secte d’escrocs et de voleurs persuadés d’être exceptionnels. Un peu comme Hitler, l’un de leurs rejetons entièrement fabriqués par les mêmes. Semblables à ces petits merdeux prétentieux qui lui arrivent à la semelle, d’Hitler. Hitler, ce génie (selon Patrick Timsit), qui fit l’affaire des « zommes » d’affaires français à l’époque.

Plus belle la Vie ! En marche arrière ! (Sournoisement.)

Menaces, attaques, invectives, anathèmes, spoliations, coups bas, désire de meurtres, boucheries tout autour de la terre... Pédigrée bien documenté aujourd’hui grâce à l’internet, horreur ! Parmi les hyènes démasquées jusque dans les chaumières les plus reculées qui ruminent leur revanche. Ce qui cause une immense inquiétude dans le ciboulot des valets-serpillères en première ligne,  y compris dans les rangs à l’arrière-plan des "davosiens" génocidaires, sadiques, pervers narcissique.  

Pétage de plombs, perte de contrôle, précipitation, deux pas en avant, deux pas en arrière, il semble que les lamentables face aux inutiles ne sont que des chaussettes puantes, entassées dans un sac à linge sale à laver en place publique – au plus vite.

Quant à nos soit disant gouvernants pétochards et autres représentants à la noix, pauvres tanches, ils seront les premiers à rendre des comptes !!! Et ils le savent ces malfrats  de petite envergure mis là pour cette raison : en prendre plein la gueule pour couvrir leurs maîtres, pris au piège de la toile numérique tissée à l’origine pour nous gober par la tête...  

Cessons d’avoir peur des mots qui se refusent au politiquement correct !

C’est une guerre à mort qui nous est faite

Le temps est venu de passer à la contre offensive

Allons-nous encore longtemps supporter ces malades qui ont perdu les pédales ? Leurs mensonges ne tiennent plus debout. Mis en lumière à la force du poignet, leur médiocrité congénitale ne fait plus illusion et ils le savent. D’où cette panique exprimée par une agitation foldingue autour d’un simple documentaire qui pose question. Ce qui les rend encore plus perceptibles dans ce qu’ils sont au fond. Au fin fond de ce qu’ils sont. Du vomi d’alcoolique, des clochards de l’Humanité se prenant pour des divinités sacrées. En finir avec ces bêtes maléfiques !

En finir avec ces raclures ! Le temps presse...

C’est une question de vie ou de mort

Le temps de la dératisation de fond en comble est de rigueur si nous voulons vivre, enfin. Leurs gesticulations ne faisant que les enfoncer en vérité. Cessons de nous laisser berner par cette bande d’enfoirés. Le temps est venu de les renverser, de les juger et de les condamner pour haute trahison, crimes économiques contre l’humanité, génocide, écocide, j’en passe et des meilleures.

Comment ?

En cessant de les servir ! Plutôt que s’asservir par lâcheté.

Nous ne les vaincrons qu’à la condition de nous confronter à ces petites frappes de bas étages, par l’emploi de réponses asymétriques. C’est ça ou crever, on ne nous laisse aucune autre alternative. Nous voilà en mode légitime défense. Cela relève de l’instinct de conservation, de l’instinct de Vie. Tu aimes la Vie ? Fais ton choix. Et c’est maintenant ou jamais. Ensuite... Il n’y aura pas de suite pour le grand nombre.

RÉSISTANCE ?!

Ou soumission ?

Il faut choisir, là, maintenant, avant qu’il ne soit trop tard.

Et le trop tard, ce sera les camps de concentration transformés par la suite en camps d’extermination. Qui n’en veut ? Qui n’en veut pour ses enfants et petits enfants vaccinés avec du poison ?  Pour les tuer ! Ces gens détestent le vivant qu’ils ne contrôlent pas.  Ne sont-ils pas, pourtant, le produit du vivant qu’ils combattent comme des forcenés ?

Nous les vaincrons si nous le voulons, nous sommes le nombre, le très grand nombre, alors qu’ils ne représentent rien une fois leurs mensonges mis en évidence. Ils ne savent même pas faire un lit, les « inutiles » se retrouvant par le fait jusque dans leurs chambres à coucher. Ils ne savent même pas faire une omelette. Un peu de Valium... et hop ! En Place de Grève.

En finir une bonne fois pour toute avec ces immondices !

C’est une guerre qui nous a été déclarée, sans même nous l’avoir déclarée en face. Seuls les lâches, donc les faibles, s’y prennent de la sorte. En finir, le défi est à notre portée, nous sommes à la hauteur, reprenons confiance en nous. Ils ont peur ! Il y aura peut-être des morts mais bien moins qu’avec le Covid. Quitte à mourir, autant mourir utile pour nos enfants et petits enfants. Et il vaut mieux mourir au champ d’honneur que dans un EHPAD, euthanasié, massacré, exterminé sans broncher avec des produits fabriqués pour les animaux. Ils veulent nous tuer ? Tuons-les... À notre façon, en les dépossédant de leur pouvoir usurpé.

N’ayez pas peur, ils ne sont rien en vérité!

Des bidets oui ! Et encore...

Soyons ces grains de sable par millions qui les feront chuter

Sans coup férir, avec d’intelligence

Soyons des grains de sable qui grippent leur machine partout et en toute occasion

Devenons leur pire cauchemar jusque dans leurs manoirs et nous vaincrons

Sans compromission

Soyons des épines dans leurs pieds

Vivons ! Malgré leurs plans, c’est notre mission

Vivons sans leur demander la permission

Un point c’est tout

Sans compromission

Délivrons notre pays sous occupation

Légitime défense !

N’ayons pas peur, Hold up et autres nous montrent qu’ils ont les pétoches

Tuer des tueurs en leur coupant l’herbe sous le pied plutôt que se suicider

Est-ce un crime ?

Ou un acte héroïque ?

Fin : 26/11/2020

Auteur : Bernard-Alex Le Moullec

 

 

Dernière minute !