Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Source : SCHELL SCULPTURE STUDIO
Source : SCHELL SCULPTURE STUDIO
Source : SCHELL SCULPTURE STUDIO

Source : SCHELL SCULPTURE STUDIO

 

Petite introduction avant la mise en bouche

 

Y a-t’il encore quelque part un commandant de bord dans la cabine de pilotage pour poser l’engin, avant qu’il ne s’écrase au sol avec de nombreuses victimes ? Par millions ! Peut-être même par milliards.

 

Certains grands "enfants" sont-ils trop "gâtés" ?

 

Qu’entendez-vous par certains grands « enfants » ?

Gâtés comme des fruits sur l’arbre trop arrosé par la pluie ?

Gâtés pourris voulez-vous dire ?

 

Je crains malheureusement qu’il n’y ait pas que les enfants petits ou grands qu’ils le soient – pourris gâtés. Il suffit de se placer sur le bord d’une route et de regarder le comportement des automobilistes « adultes » pour mesurer le degré civilisationnel de notre société (en pleine déconfiture). Après plusieurs générations élevées au bon grain OGM de l’individualisme forcené, seul contre tous, il ne faut pas s’étonner que les « certains », (que vous évoquez), représentent à eux seuls aujourd’hui une majorité certaine, bien qu’incertaine au fond quant à son avenir sur cette planète en cours de dévastations systématiques. Le règne des crétins a pris le pas sur tout le reste depuis bien longtemps déjà. D’où ce malaise qui chaque jour gagne des parts de marchés pour le « bon bien » des laboratoires pharmaceutiques, grâce à tous ses cachets dédiés au mal de tête. Un troupeau malade est bien plus rentable qu’un troupeau en bonne santé de nos jours ; malade médicamenté vendu ensuite à la découpe sur les étales de viande humaine proposée à la vente, ou à la location, un peu partout, sous une forme ou sous une autre. Le trafic d’organes est une industrie aujourd’hui, c’est une réalité. Beurk !!! (J’ai fouillé un peu ce dossier, à te rendre marteaux.) Et pourtant, l’indifférence  patentée fait force de loi à ce sujet, pourtant essentiel, qui n’est que le symptôme d’une cause ; de la cause de ce mal être humain pour principe de vie, de la naissance puçée jusqu’à l’euthanasie pour la plèbe, prônée par Jacques Attali, sauf pour lui. 

 

Extrait (2017) de mon dernier manuscrit

Parcourriel (couvrant 2016/2019) 

Bernard-Alex

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :