Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

par Vincent Gouysse.

Confronté à une défiance massive de leur propre population douchée par une gestion de crise calamiteuse et à ses futures répercussions cataclysmiques, les élites atlantistes s’obstinent à calomnier la Chine pour camoufler leur incompétence criminelle. Encore ce matin, les mass-merdias atlantistes rapportent les propos du président Macron selon lequel « il existait des zones d’ombre dans la gestion de l’épidémie de coronavirus par la Chine ». Pour ce menteur démagogue patenté, « il y a manifestement des choses qui se sont passées qu’on ne sait pas ». Mais Mr Macron est chanceux, car aujourd’hui même, la Chine lève les zones d’ombres restantes dans un article intitulé « Wuhan révise les nombres de cas confirmés et mortels de COVID-19 ». Nous donnons l’article chinois dans son intégralité, car il témoigne du fait qu’à l’inverse d’un Occident en déclin en plein déni, la bourgeoisie chinoise a cherché à gérer l’urgence sanitaire au mieux et n’a jamais rechigné à réviser à la hausse les cas recensés touchés par le COVID-19.

« La ville de Wuhan, dans le centre de la Chine, a révisé vendredi à la hausse le nombre de cas confirmés de la maladie à nouveau coronavirus (COVID-19) et celui des décès dus à cette maladie.

Après cette révision, le nombre total de cas confirmés de COVID-19 à Wuhan a augmenté de 325 pour atteindre 50 333, et celui des cas mortels a connu une hausse de 1 290 à 3 869, selon un bilan dressé le 16 avril en fin de journée.

Dans une annonce, le centre municipal de prévention et de contrôle de l’épidémie de COVID-19 de Wuhan a expliqué que les révisions avaient été faites en fonction des lois et des règlements concernés et du principe de responsabilité devant l’histoire, le peuple et les défunts.

Cela assure l’ouverture et la transparence des informations sur l’épidémie de COVID-19 dans la ville ainsi que l’exactitude des chiffres, selon l’annonce.

Quatre raisons concernant la différence des chiffres ont été énumérées dans l’annonce.

– Au début de l’épidémie, un nombre important de patients ont accablé les ressources médicales et la capacité d’admission des établissements médicaux. Certains patients sont morts chez eux sans avoir été traités à l’hôpital.

– Au point culminant des efforts de traitement, les hôpitaux fonctionnaient au-delà de leurs capacités, et le personnel médical était occupé à sauver et à traiter les patients, ce qui a conduit à des rapports tardifs, manqués ou erronés.

– En raison de la hausse rapide du nombre d’hôpitaux désignés pour le traitement des patients du COVID-19, y compris ceux administrés par les ministères, la province du Hubei, la ville de Wuhan et ses arrondissements, ceux affiliés à des entreprises, ainsi que les hôpitaux privés et les hôpitaux temporaires, quelques établissements médicaux n’étaient pas connectés au réseau d’informations épidémiologiques et ont manqué de signaler leurs données en temps opportun.

– Les informations d’enregistrement de certains patients décédés n’étaient pas complètes, et il existait des répétitions et des erreurs dans le rapport.

Un responsable du centre a indiqué à la presse qu’un groupe pour les mégadonnées liées à l’épidémie et les enquêtes épidémiologiques avait été établi fin mars.

Le groupe a utilisé des informations en provenance des systèmes en ligne et a collecté des informations complètes depuis tous les lieux liés à l’épidémie pour s’assurer que les faits sur chaque cas soient exacts et que chaque chiffre soit objectif et correct, a souligné le responsable.

« Derrière les chiffres épidémiologiques résident les vies et la santé du public, ainsi que la crédibilité du gouvernement », a noté le responsable, ajoutant que les révisions en temps opportun des chiffres, entre autres, montraient le respect pour chaque vie individuelle ».

À quand une auto-critique aussi franche en Occident en général, et en France en particulier ? A quand des campagnes de tests de dépistage massifs, des masques pour tous et… un recensement complet des morts à domiciles et dans les EHPAD ?… Et nous ne sommes pas dans l’urgence, alors que la Chine, elle, l’a été, en découvrant la première le COVID-19. Elle avait lancé l’alerte dès le début du mois de janvier 2019 ! Mais le Capital atlantiste, qui escomptait un Tchernobyl viral en Chine, comme dernière chance pour lui de la mettre au tapis, en est aujourd’hui pour ses frais ! Et c’est lui qui est aujourd’hui en bien mauvaise posture et qui essaie d’en faire porter la responsabilité morale à la Chine pour tenter de détourner la colère légitime de son propre peuple confronté à une gestion de crise calamiteuse !

Comme on le voit ci-dessous, avec deux captures d’écran réalisées respectivement le 16 et le 17 avril sur le site Worldmeters, la correction annoncée par les autorités chinoises concerne pour l’essentiel des cas qui avaient été recensés mais dont l’issue n’avait pas été mise à jour : le nombre de cas actifs a en effet été révisé de 1 107 à 116. Le 17 avril, la Chine a ainsi annoncé un nombre de 1 290 décès supplémentaires liés au COVID-19 portant le bilan total  à 4 632 décès, bien loin des fantasmes intéressés d’un Occident au bord du gouffre dont la faillite est patente dans tous les domaines : sanitaire, économique, politique, géopolitique et moral !

16-04-2020 :

17-04-2020 :

Dans la sphère d’influence atlantiste, les « erreurs » et « approximations » ne sont pas du même ordre de grandeur. Le Brésil de Bolsonaro, pion de Washington dont la « gestion » de crise criminelle promet un séisme économique et social majeur, fait ainsi face à une crise sanitaire imminente, et plus personne ne croit là-bas aux statistiques officielles sur la pandémie :

« Selon une étude conjointe des universités de Sao Paulo et de Brasilia, le nombre réel de Brésiliens infectés par le virus Sars-Cov-2 est 13 fois plus élevé que ce qui est officiellement reconnu par le Ministère de la Santé ».

Mais ces faits intéressent il est vrai bien peu l’Occident et sa presse-propagande prostituée au service de milliardaires en bien mauvaise posture…

Vincent Gouysse pour www.marxisme.fr

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :