Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Image rare, une journée sans épandage de l'OTAN. Image : P.V - 12 ans.

Image rare, une journée sans épandage de l'OTAN. Image : P.V - 12 ans.

Bonne année !!!

Le 20 janvier à mes yeux, cette année, est le véritable premier jour de 2017.

C’est idiot, me direz-vous.

Peut-être ? Répondrais-je.

J’assume cette façon de voir.

D’autant que rien ne prouve que nous soyons vraiment en l’an 2017.

Bien des données disent autre chose.

La meilleure preuve que le temps qu’on nous vend est falsifié n’est-ce pas le changement d’heure ? Ce qui relativise tous les discours autour des 35 heures par exemple. Oui, je sais, c’est tiré par les cheveux. Mais c’est par les cheveux que l’on veut nous trainer dans la guerre contre nos voisins séculaires, à coups de bombes atomiques.

Qui n'en veut ?!!

« Aussi donc », en ce 20 janvier 2017, je vous souhaite une bonne année, comme tout le monde : santé, bonheur, argent, sexe, drogues, jours de soldes supplémentaires, millionnaires au loto… Ceci pour atténuer mes propos déviants - sur le temps.

Des propos limite fichier S

(pomme s)

Est ce

Enregistré

Copier coller dans l’herbier

Poil aux pieds de la lettre

Gare à tes fesses

Mal embouché

En vérité je vous le souhaite, gardez l’œil ouvert, soyez bien couvert et révisez vos suspensions, en prévision de la tôle ondulée que vous ne manquerez pas de rencontrer dans le désert à traverser prochainement. Car il y aura bientôt un désert, là, devant, au train où vont les choses. À moins de s’organiser, de se préparer, de revenir aux fondamentaux, de remettre à l’endroit les mots. Voilà la meilleure chose que je puisse souhaiter aux uns, aux autres, à toutes : de marcher sur nos deux jambes plutôt que sur la tête.

Ce qui serait bien le moins – non ?!

Si nous voulons vraiment qu’il nous arrive à toutes et à tous tout ce que nous nous souhaitons tous les ans en cette saison hivernale, (qui ne demande qu’à pointer vers le printemps) ; si nous voulons toutes ces bonnes choses, alors il va falloir se remuer, ce qui n’exclut en rien une certaine ambiance festive. Bien au contraire… La libération ne peut être qu’une fête !!! Ou ce n’est pas une libération. C'est tout autre chose.

  • - Fais chier, tu casses l’ambiance… On s’en balance, bientôt la relance.
  • - Balle au centre, faites vos jeux, les jeux sont faits, et les carottes sont cuites. Ça va secouer. (De sources bien informées.)

Aussi, sincère, les yeux grands ouverts, bleus, je ne peux que vous souhaiter, nous souhaiter à toutes et à tous, d’être prêts, bien dans nos baskets, sans se voiler la face sur ce qui vient. Sincèrement, c’est tout ce que je vous souhaite pour l’année qui vient. Après tout, prévenir c’est guérir (n’est-il pas dit quelque part depuis les temps les plus anciens). Une crise sans précédent rode autour de nos maisons, de nos enfants et de toutes les bonnes choses que nous nous souhaitons sincèrement les uns les autres. Que peut-on se souhaiter de mieux dès lors, si ce n’est que le plus grand nombre puisse se préparer solidairement, comme ces marins à bord d’un trois mats à l’approche de la tempête du siècle, annoncée ? FORCE 11…

En cette nouvelle année de tous les dangers, la cocotte est chauffée à blanc, volontairement, par cette main invisible que l’on nous vend, qui n’aurait aucun corps, aucune tête à couper.

Bonne nouvelle !!!

L’internet a coupé cours à ce mythe.

Il a contribué largement à la mise en lumière des têtes.

Au grand jour.

Qui ?

Quoi ?

Qu’est-ce ?

Et le sacro saint secret pour nous la mettre à l’envers à tous les coups est aujourd‘hui sur la table, éventé en quelques clics avertis sur le net.

La question est simple.

Que voulons-nous ?

Nous, les peuples du monde entier.

Vivre en guerre permanente jusqu’à l’extinction Humaine et de son écosystème ?

(Un siècle.)

Ou bien pérenniser l’épopée Humaine jusqu’à extinction du Soleil.

(De un à trois milliards d’années.)

Aimez-vous vos enfants et petits enfants plus que vous-même ?

Le temps est venu de prouver qui vous êtes.

Pour de vrai.

Qui sommes nous ?

Que voulons nous être ?

 

Bernard-Alex Le Moullec

Artiste plasti'cœur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :